Fin du chapitre de Pointe-Claire: Le restaurant Le Gourmand

Le Gourmand est mon Q.G. L’ancienne maison du forgeron du village, avec son annexe rénovée selon les plans de mon architecte, Monic est sur la rue Ste-Anne (vous vous souvenez de Anne, la grand-mère de Jésus ? 🙂


C’est accoudé à son bar (comme dans la chanson de Ferré) que j’y suis venu tant de fois, vers 2h00 après que Nathalie m’ait remplacé à la pharmacie pour me ravitailler, me confesser, chercher conseil ou carrément m’y réfugier. Ou encore, que j’y viens avec Gigi quand j’ai l’impression que mon tourbillon d’activités nous a comme empêché de nous mettre à jour.


Michael et Kenny Oliphant sont les deux frères-propriétaires et bon an mal an j’ai connu et tellement apprécié toute leur équipe; Hélène, Rob, Cas, Maizie, Christine, Véronique , Tanya Laurence Barbara, Yolande, Katherine et les filles de Michael et Kenny, Jessica et Liane. Certains m’appellent M. Simard, les autres simplement Roger.


Michael était mon client, mon conseiller et souvent, très simplement, la personne qui me regardait sans parler, avec sa belle tête d’ourson comme pour dire, « Everything will be fine ».


Quand Gigi et moi habitions sur la rue St-Dominique, dans le Mile-End, nous écoutions Cheers. Souvent, j’ai eu l’impression en allant au Gourmand, d’être un des personnages autour du bar. « The place where everybody knows your name ».


Quand vous irez, si vous ne m’y voyez pas, demandez leur si je ne suis pas caché au deuxième, seul ou avec quelqu,un pour parler business et partager mon Pellegrino.

Et s’il y a du flétan au menu, « gardez-moizen…🙂