« Les insectes sont, bien sûr, également essentiels. Ils sont de loin la plus grande classe d’animaux sur Terre, avec environ un million d’espèces nommées et probablement quatre fois plus en attente d’identification.

(Robert May, un scientifique australien qui a aidé à développer le domaine de l’écologie théorique, a noté un jour : « En première approximation, toutes les espèces sont des insectes. ») Ils soutiennent la plupart des chaînes alimentaires terrestres, sont les principaux pollinisateurs de la planète et jouent un rôle crucial décomposeurs.

Goulson cite l’observation de Wilson : « Si toute l’humanité disparaissait, le monde se régénérerait pour retrouver le riche état d’équilibre qui existait il y a 10 000 ans. Si les insectes disparaissaient, l’environnement s’effondrerait dans le chaos.

The New Yorker

Et le premier insecte à avoir été éliminé par l’activité humaine est le Glaucopsyche cerces (1941)

Biology Letters