Selon Owen, environ vingt pour cent des patients présumés être végétatifs sont en fait éveillés…

« Avec le jeune homme, connu sous le nom de patient 23, Monti et Owen passaient à une autre étape: tenter d’avoir une conversation. Ils poseraient une question et lui demanderaient s’il pouvait signaler « oui » en imaginant jouer au tennis, ou « non » en pensant marcher autour de sa maison. Dans la salle de contrôle du scanner, un moniteur affichait une section transversale du cerveau du patient 23. Comme différentes zones consommaient de l’oxygène sanguin, elles scintillent rouge, puis orange vif. Monti savait où regarder pour repérer le oui et les réponses qui ne généraient aucun scintillement.

Il a allumé l’interphone et a expliqué le système au patient 23. Puis il a posé la première question: « Le nom de ton père est Alexandre? »

La zone corticale scintille.

. Il pensait au tennis-oui.

« Le nom de ton père est-il Thomas? »

Activité dans le gyrus para hyppocampe. Il imaginait marcher autour de sa maison – non.

« As-tu des frères? »

Tennis-oui.

« As-tu des soeurs? »

Maison – non

« Avant votre blessure, est-ce que vos dernières vacances étaient aux États-Unis? »

Tennis-oui.

Les réponses étaient correctes. Stupéfait, Monti aappelé Owen, qui était absent lors d’une conférence. Owen a pensé qu’ils devraient poser plus de questions. Le groupe étudie alorscertaines possibilités. « Aimes-tu la pizza? » ayant été rejeté comme étant trop imprécis. Ils décident alors de sonder plus profondément. Monti demande;

« Voulez-vous mourir? »

Pour la première fois cette nuit-là, la question est restée sans réponse »